Nos nouvelles vidéos Clitoriss

Si le cunnilingus est l’une des caresses les plus jouissives pour une salope, c’est bien parce que la chatte est une zone particulièrement sensible et ce grâce au clitoris. La fameuse cerise est l’un des organes les plus érectiles qui soient. A ce propos, il faut rappeler que selon la sensibilité, on distingue deux principales catégories de zones érectiles. Les zones érectiles primaires et les secondaires. En fonction de cette classification, la chatte se retrouve évidemment parmi les primaires qui sont les plus sensibles. C’est même la principale zone érectile primaire dans bien des cas.

Ce petit cours théorique suffit à vous faire comprendre l’importance à accorder à ce bouton rouge si l’on veut transformer le simple coup du samedi soir en une séance de baise mémorable. Appliquer la langue ou un accessoire comme il faut sur ce bijou transforme une salope timorée en véritable furie. Tout amateur de chatte sait combien il est important de stimuler le clitoris. Aussi bien pendant la phase de préliminaire que pendant la partie sexe. Titiller le clitoris de cette salope vous assure une partenaire super torride qui mouille comme une fontaine. Une fois surexcitée, cette chienne en redemande et votre bite aura du boulot.

Bien entendu, pas besoin de faire une fixation sur le clitoris et d’oublier les autres zones érogènes toutes aussi dignes d’intérêt. Il est clair qu’une grande partie de l’excitation se joue dans la tête, ce qui implique l’importance de planter le décor avant de lui sauter dessus. C’est donc une combinaison que tout bon amateur de chatte doit maitriser. Jouer avec les nibards du bout des doigts ne vous empêche pas de lui bourrer la chatte à gros coup de queue. Une fois le clito à vif, elle a tous les orifices qui dégoulinent prêts à recevoir votre giclée jusqu’à la dernière goutte.
 

Online porn video at mobile phone